Retour

Ça bouge à l'Anima

rue des Soupirants !

    Le pôle d'Économie Sociale et Solidaire (ESS), rue des Soupirants, a connu sa première journée portes ouvertes. L'Anima, c'est son nom, accueille une centaine de personnes chaque jour.

    Anima : âme, en latin. Ce lieu, au cœur de l'ancienne école d'Art, en plein centre-ville, n'en manque pas. C'est là que depuis quelques mois, des associations cohabitent en mettant en avant les valeurs de partage, de solidarité et de mise en commun des moyens.

    Solidarité et insertion :
    Pour Natacha Bouchart, ce lieu est une réussite : "Je suis fière de voir que cette idée s'est pleinement concrétisée. Endroit d'échanges et d'initiatives, le pôle est avant tout un lieu d'hébergement des acteurs de l'Économie Sociale et Solidaire (ESS), intervenant dans les domaines de l'insertion, de l'artisanat, du numérique et de la médiation animale".

    Pour accompagner l'émergence de cet endroit, la Municipalité, propriétaire du site, a financé le réaménagement des locaux et la pose d'un ascenseur.

    Chaque jour, c'est une centaine de personnes en moyenne qui fréquente le site. Une fierté aussi pour Xavier Rétaux, directeur des Ateliers de la citoyenneté (ADLC), qui pilote le projet depuis son origine, il y a deux ans. Aujourd'hui, plusieurs associations se partagent les lieux : les ADLC bien sûr, mais aussi les Animaliens, le Lieu Commun, ou encore les artistes créateurs locaux de Made in Calais.

    Le pôle Anima a permis la création de sept emplois : quatre aux ADLC, deux chez les Animaliens et un à Made in Calais. Anima possède aussi une autre vitrine : "Le travail partenarial engagé par les différents acteurs a permis la création d'une boutique mutualisée à Calais Cœur de Vie", félicite le maire.

Retour

Impression Braille
si vous possédez une imprimante
Braille correctement configurée