Retour

L'apport volontaire

du verre s'étend aux

autres quartiers

    Après une expérimentation concluante de la collecte en apport volontaire du verre sur le secteur du Pont-du-Leu depuis mai 2016, le déploiement va se poursuivre sur Calais en 2018.

    "Les secteurs de Calais-Nord, de la plage ainsi que les quartiers des Cailloux et Salengro sont passés à l'apport volontaire dès décembre 2017 et d'autres vont suivre tout au long de l'année 2018", prévoit David De Smedt, Directeur Collecte et Assainissement à Grand Calais Terres & Mers.

    Virval et Petit-Courgain équipés :
    Dès le premier trimestre, ce sont les secteurs du Virval, de la salle Calypso, de la route de Gravelines et de la Grande Rue du Petit-Courgain qui basculeront de la collecte en porte-à-porte vers l'apport volontaire. Suivra en milieu d'année, le secteur Marinot-Greuze.

    Un choix qui doit améliorer le quotidien des usagers, limiter la pénibilité du travail des agents de collecte mais aussi permettre de maîtriser les coûts liés au ramassage. "L'apport volontaire, c'est la réduction des nuisances sonores liées au ramassage mais également des risques de débris de verre sur la voie publique pour les habitants. Pour l'agent de collecte, c'est une baisse des risques de projection d'éclats de verre et de particules fines mais aussi moins de port de charges lourdes".

    Densifier le parc de colonnes :
    Sur le plan financier, actuellement, les recettes liées à la Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) et aux aides diverses ne permettent de couvrir que 70 % des coûts globaux d'élimination des déchets. Les recommandations générales et les différentes taxations mises en place obligent à trier plus et mieux.

    Les équipes techniques de Grand Calais Terres & Mers sont déjà à l'œuvre pour densifier le parc de colonnes d'apport volontaire du verre et une communication de proximité auprès des populations concernées est programmée.

    Quelques chiffres :

    En basculant majoritairement en apport volontaire, une majorité de Calaisiens rejoint les 83 % de la population française déjà concernée par le dispositif.

    Recettes liées à la TEOM et aides diverses : 10,50 M€ annuels.

    Dépenses liées à l'élimination des déchets : 15 M€ par an.

Retour

Impression Braille
si vous possédez une imprimante
Braille correctement configurée