Retour

Humberto Díaz

    Afluente No.1, 2009.

    Humberto Díaz présente, sur l'esplanade de la Gare Saint Sauveur, Afluente, une installation in situ composée d'une voiture à moitié enterrée dans le sol, qui semble se dissoudre dans le béton. Cette image produit un fort contraste avec ce que symbolise la voiture à Cuba. Avec l'embargo international, l'importation de voitures, ou de pièces de voiture, a longtemps été impossible. Les habitants de l'île possèdent donc de vieilles voitures américaines des années 50 et 60.

    Celles-ci, passées entre les mains de plusieurs générations de garagistes, relèvent à la fois de l'objet de collection et du symbole politique. L'objet familier du quotidien, se trouve détourné de sa fonction, et perd toute sa valeur commerciale.

Retour

Impression Braille
si vous possédez une imprimante
Braille correctement configurée