Retour

L'état-civil à Lille

    Le service de l'état-civil est témoin de tous les moments importants de la vie des Lillois. Au contact direct de la population, il enregistre toutes les démarches de la vie courante.

    9 752 naissances enregistrées à l'Hôtel de Ville ou à la maternité Jeanne de Flandre (l'état-civil dispose d'un bureau). Une démarche indispensable à faire dans les 5 jours qui suivent la naissance. Sans cela, l'enfant n'a pas d'existence légale.

    627 mariages.

    60 baptêmes républicains :
    Institué à la Révolution française, le baptême civil, après être tombé en désuétude, connaît un engouement croissant.
    Il célèbre la venue au monde sans connotation religieuse et permet de donner à l'enfant un parrain et une marraine.

    4 155 décès : Un chiffre important qui s'explique par la présence du CHRU sur le territoire lillois.

    Démarches en ligne : http://lille.fr

    Pour gagner du temps et obtenir tous les actes d'état-civil (naissance, mariage, décès).

    Dossier de PACS :
    C'est nouveau : l'enregistrement du PActe Civil de Solidarité (PACS) ne s'effectue plus au tribunal d'instance mais à la mairie. Il suffit de télécharger le document de PACS et de prendre rendez-vous en ligne.

    Changer de prénom :
    Plus besoin de passer par un avocat pour changer de prénom. La loi de modernisation de la justice du XXIème siècle le permet. Seule restriction : il faut qu'il y ait un intérêt légitime. Les démarches se font en mairie.
    À Lille, 60 personnes ont déjà entrepris cette démarche.

    150 mètres de registres !
    Depuis la loi du 20 septembre 1792 (date de création de l'état-civil laïc), la mairie est chargée d'inscrire sur des registres les actes d'état-civil dans leur intégralité. Chaque changement dans la vie d'un citoyen y est noté : mariage, naissances et décès. Malgré la numérisation, ces registres "papier" existent toujours et sont entreposés à l'Hôtel de Ville avec un double au tribunal de grande instance.
    Lille est l'une des rares villes de France à fabriquer encore ses propres registres. Ces gros livres sont conservés durant cent ans avant de rejoindre les Archives municipales.

    17 420 mentions marginales sont enregistrées chaque année par les agents de l'état-civil. Un chiffre colossal ! Ces grands événements de la vie sont inscrits en marge de l'acte de naissance : mariage, PACS, divorce, reconnaissance d'enfant, acquisition de la nationalité française, etc...
    Saisies informatiquement, les mentions sont aussi portées à la main sur les registres d'état-civil.

    Gratuit !
    Les démarches d'état-civil sont TOUJOURS gratuites. Attention à certains sites commerciaux, sous apparence de sites officiels, qui vous demandent de payer.

    Infos pratiques :
    Les guichets de l'état-civil de l'Hôtel de Ville sont ouverts les lundi, mardi, mercredi et vendredi, de 8h00 à 17h00 / Jeudi, de 13h30 à 17h00 / Samedi, de 8h00 à 12h00.

Tél. : 03/20/49/50/00

Retour

Impression Braille
si vous possédez une imprimante
Braille correctement configurée