Retour

Un Grenelle du logement

est nécessaire !

    6 millions de Français bénéficient de l'Allocation Personnalisée au Logement. Son montant a diminué de 5 euros par mois depuis le 1er octobre. Pour un étudiant ou un jeune actif, c'est l'équivalent de 2 repas au restaurant universitaire ou d'un mois de courses par an !

    Pour 2018, le Gouvernement a prévu la baisse des APL des locataires du parc social dont les loyers sont encadrés. À l'inverse des bailleurs privés, les offices HLM devront compenser sur leurs fonds propres la diminution des allocations.

    Le coût est exorbitant pour les bailleurs sociaux qui ont un rôle d'amortisseur contre la crise. Dans notre région, cela représente une perte annuelle de 237 millions d'euros pour les offices, ce qui correspond à 7 100 nouveaux logements et 13 500 réhabilitations en moins chaque année ! 19 200 emplois serait détruits dans le bâtiment ! Accessoirement, 73 millions d'euros de TVA ne rentreront plus dans les caisses de l'État !

    Cette mesure compromet gravement les investissements des offices HLM dans la construction alors que 60 % de la population française est éligible à un logement social et que plus de 175 000 personnes ont un dossier en attente dans notre région.

    Il est urgent de relancer une mobilisation nationale pour le logement qui est, avec l'emploi, une priorité des Français et un rempart contre l'exclusion !

    Didier Manier
    Président du Groupe Socialiste, Radical et Citoyen

Retour

Impression Braille
si vous possédez une imprimante
Braille correctement configurée