Retour

Au bonheur des riches

    En déplacement en Guyane, pour justifier l'inaction coupable de l'État, Emmanuel Macron affirmait ne pas être le Père Noël.

    Ce n'est pas ce que pense le monde de la finance ! Et qu'en disent les 100 plus grandes fortunes de France ? Le premier budget de l'ère Macron leur permettra de gagner chacune 1,50 million d'euros par an en moyenne grâce à la fin de l'ISF et la création d'un prélèvement forfaitaire unique sur les revenus du capital.

    En revanche, pour l'immense majorité des Français, c'est la régression sociale assurée : baisse de 5 euros des APL et casse du logement social, hausse de la CSG, pertes d'emplois suite à la suppression de contrats aidés, nouvelle remise en cause du système de soins... Une véritable purge antisociale !

    D'autres choix politiques sont possibles. Les députés communistes ont proposé un contre-budget chiffré pour le pays qui reviendrait sur tous les cadeaux fiscaux aux plus riches et aux grandes entreprises et agirait contre l'évasion fiscale afin de redonner la priorité à l'emploi, au pouvoir d'achat et à la justice fiscale. Chiche, Père Noël ?

    Isabelle Zawieja-Denizon
    Conseillère départementale du canton de Denain

Retour

Impression Braille
si vous possédez une imprimante
Braille correctement configurée