Retour

Édito du Maire

    Si le bilan définitif doit encore être établi, les premières tendances confirment que la saison estivale calaisienne a une nouvelle fois recueilli tous les suffrages ! Dans un contexte sanitaire si particulier, la programmation que j'ai souhaitée a largement séduit les Calaisiens et les touristes, par son originalité et son audace. Les témoignages prouvent aussi que les visiteurs ont souvent été impressionnés par la transformation spectaculaire de notre Front de mer. Symbole de cette architecture ambitieuse, le belvédère illustre à ce titre ma volonté d'offrir à tous des équipements et un cadre de vie exceptionnel, harmonieux et agréable, propre à la promenade et à la détente. La manière dont chacun s'est déjà approprié la plage et ses nouveaux aménagements valide la stratégie touristique que j'ai voulue pour Calais et s'avère ainsi très encourageante.
    Avant même la création des aires de sport, du skate-park, des aires de jeux, du solarium, ou encore de la placette d'animations, Calais s'affirme déjà comme une station balnéaire de premier plan.

    Cette politique d'attractivité dynamique et volontariste est servie aussi par notre Dragon, qui a connu pour son premier été une affluence particulièrement soutenue. La renommée du Dragon et l'attrait qu'il exerce se vérifient dans le nombre croissant de réservations, enregistrées parfois bien au-delà de notre territoire. Comme vous le lirez dans votre Calais Mag, l'arrivée d'un iguane constitue aussi une étape importante puisque, conformément au calendrier que j'ai voulu, elle marquera dès ce mois de septembre la poursuite de ce projet artistique, en annonçant aussi pour les mois à venir la construction de la Nef définitive.

    Ces projets de développement touristique, au profit de l'économie calaisienne et de l'emploi, ne sauraient évidemment être compromis. Voilà pourquoi je refuse que Calais soit de nouveau exposée à une pression migratoire dont les effets ont trop souvent fait l'actualité ces dernières semaines. Calais a trop subi, ses habitants ont trop souffert, pour que je tolère une situation qui nous a profondément affectés. Dans ces conditions, j'ai saisi fermement les plus hautes autorités de l'État et réclamé que des dispositions rapides et efficaces soient prises afin d'éviter un accroissement incontrôlé de la présence migratoire. Il s'agit d'une nécessité pour notre économie, pour notre avenir et pour la tranquillité des habitants. C'est donc avec une vigilance particulière que je veillerai à l'évolution d'une situation qui appelle de l'humanité, mais exige aussi notre intransigeance.

    Dans un autre registre, le mois de septembre est bien sûr synonyme de rentrée pour les écoliers. Vous retrouverez dans les colonnes du Calais Mag le détail des travaux qui ont été réalisés dans les écoles pendant les vacances, afin d'accueillir les enfants, les enseignants et l'ensemble du personnel, dans les meilleures conditions possibles. Un million d'euros ont été consacrés à ces travaux de réfection, ou destinés à améliorer le confort de tous. Malgré un contexte sanitaire encore incertain et des règles contraignantes mais nécessaires, je souhaite une excellente rentrée aux enfants, ainsi qu'à toutes et à tous !

    Natacha Bouchart
    Maire de Calais, Présidente de l'Agglomération, Vice-présidente du Conseil Régional Hauts-de-France

Retour

Impression Braille
Logiciels : Éditeur relief ou

Duxbury Braille Translator (DBT)