Retour

Des vacances apprenantes 

pour les jeunes calaisiens

    - Scolarité.

    Proposer des stages d'été pour aider les jeunes Calaisiens, de 6 à 18 ans, qui auraient décroché scolairement depuis la crise sanitaire.
    Ce dispositif inédit, initié par Natacha Bouchart et baptisé "Vacances apprenantes", s'adresse aux écoliers, collégiens et lycéens de la ville (Saint-Pierre, Fort-Nieulay, Beau-Marais), chez qui la crise sanitaire a provoqué un décrochage scolaire.

    C'est un dispositif exceptionnel, à la hauteur du caractère inédit de la crise sanitaire. Baptisé "Vacances apprenantes", il vise à proposer cet été des activités qui ne soient pas qu'occupationnelles aux jeunes en situation de fragilité scolaire suite au confinement. Trois catégories de jeunes sont ciblées : les écoliers, les collégiens et les lycéens.

    Sport, culture, numérique...
    Faciliter la reprise du rythme scolaire, prévenir la déscolarisation ou encore redonner l'envie d'apprendre sont autant d'objectifs visés par les différents stages qui seront mis en place durant ces deux prochains mois. Pour repérer les jeunes en difficulté, le Conseil pour les Droits et les Devoirs des Familles (CDDF) de la Ville de Calais s'appuie sur les observations de l'Éducation nationale, mais aussi de ses partenaires dans les quartiers (lire ci-dessous).
    Une fois invités, les participants prendront part à des stages d'au moins une à deux semaines autour de thématiques différentes : le sport, la culture, le numérique, la citoyenneté ou encore la découverte du patrimoine local. L'idée est aussi de se détacher du cadre purement éducatif, avec un objectif majeur toutefois : donner les moyens à ces jeunes de pouvoir préparer sereinement la rentrée.

    Les partenaires :
    Si le CDDF et l'Éducation nationale sont les portes d'entrée du dispositif, les partenaires qui accueilleront les jeunes sont nombreux : les centres sociaux Espace  Centre, Espace Fort, Matisse, le Claepp, la Spirale, la MJC et le Sas Coluche.

    Au Sas, du numérique pour les lycéens :
    En août, le Sas Coluche accueillera plusieurs sessions pour les lycéens fragilisés par la crise. Au total, 40 jeunes pourront être accueillis, lors des différents stages. Durant une à deux semaines, les participants travailleront autour de la notion et de l'usage du téléphone, avec quelques travaux à la Maison du Numérique.
    Au programme : la conception d'outils numériques, l'utilisation de nombreuses applications utiles, visite des monuments calaisiens, ateliers d'écriture, créations de vidéos, visites d'entreprises calaisiennes...

Retour

Impression Braille
Logiciels : Éditeur relief ou

Duxbury Braille Translator (DBT)