Retour

Calais lance 

son Plan Vélo

    Des travaux d'aménagements cyclables provisoires sont en cours à Calais. L'objectif est simple : favoriser l'usage du vélo dans la ville et donner les moyens aux Calaisiens de le faire, dès ce mois de juillet. Natacha Bouchart souhaite ainsi proposer à court terme des aménagements cyclables ambitieux pour les Calaisiens et les touristes, au cœur d'une stratégie urbaine et touristique. Nous vous présentons les premières étapes !

    Le déconfinement et les beaux jours donnent envie de sortir la petite reine. Cela tombe bien, la Ville de Calais lance une série d'aménagements provisoires dans un premier temps pour favoriser sa pratique en toute sécurité et dans le respect des mesures-barrière en vigueur. Ils visent aussi à préparer la ville à une accélération de l'usage du vélo dans les mois et années à venir. Les aménagements en cours font figure de première étape dans la stratégie globale de valorisation des voies douces qui se met en place à Calais, à l'initiative de Natacha Bouchart.

    Élargissement des bandes cyclables :
    Afin d'offrir plus de confort, de sécurité et de lisibilité aux cyclistes, la Ville de Calais procède à l'élargissement de bandes cyclables existantes. Il s'agit là d'encourager la réduction de la vitesse de circulation des automobilistes et ainsi rendre les trajets à vélo plus agréables et sécurisants.

    Les axes concernés : rue des Fontinettes, rue de Valenciennes, avenue Louis-Blériot.

    Création de "Coronapistes" :
    Dans le cadre de la crise sanitaire que nous traversons, les experts et associations d'usagers ont préconisé de réserver de larges voies au vélo, permettant ainsi, sur des axes circulés, de maintenir les distances réglementaires sanitaires.
    La Ville de Calais s'appuie sur ces recommandations et teste ce type de voies là où l'espace le permet. La circulation des véhicules motorisés y sera réduite sur une seule voie de circulation.

    Les axes concernés : boulevard et pont Jacquard, pont Georges V, square des Fontinettes, avenue Toumaniantz, rue Hagueneau (en partie) et route de Saint-Omer.

    Marquage de "logos vélos" :
    Dans les cas où la voirie est trop étroite, les flux de circulation trop complexes, ou encore lorsque des continuités doivent être opérées, le marquage de "logos vélos" apparaît comme une solution satisfaisante. Ce marquage sera créé ou renforcé au niveau de quelques giratoires ou carrefours à circulation dense.

    Les axes concernés : giratoires de l'Hôtel de Ville et du pont Georges V, square des Fontinettes vers la rampe, rue Hagueneau.

    Les zones 30 :
    Le classement en "zone 30" (ou "30 km/h") existe d'ores et déjà sur certains axes de la ville (boulevards, secteur de la place d'Armes...).
    Aujourd'hui, la signalisation de ces zones doit être renforcée car la limitation de vitesse n'est pas toujours respectée et les usagers en vélo y font part d'une certaine insécurité. Les aménagements consisteront donc en un renforcement du marquage au sol en logos "ZONE 30" sur les zones existantes, à proximité des intersections.

    Par ailleurs, certaines rues seront nouvellement classées en "zone 30", dont notamment un tronçon du quai du Commerce, ou encore du quai Andrieux et du pont Henri-Hénon. Pour cela, une signalétique complète (panneaux et marquage au sol) est prévue.

    Des aides financières pour acheter un vélo de ville :
    Acheter un vélo de ville pour encourager les déplacements doux. En complément des aménagements cyclables présentés, Natacha Bouchart souhaite mettre en place une aide à l'acquisition d'un vélo, neuf ou d'occasion (hors vélo de course, BMX...).
    Celle-ci sera attribuée à chacun dès l'âge de 10 ans sur présentation d'une pièce d'identité, une attestation de domiciliation, un justificatif d'achat dans un commerce calaisien jusqu'au 31 décembre 2020. L'aide sera disponible à partir de début juillet et valable pour tout achat à compter du 1er juin.

    L'aide à l'acquisition d'un vélo comportera trois types de prestations.

    1. Un forfait de 150 € pour un vélo à assistance électrique.

    2. Un forfait de 100 € pour un vélo de ville occasion/neuf.

    3. Un forfait de 30 € pour l'achat de matériels de sécurité (casque, antivol, etc...).

    "Tous les axes majeurs de la Ville ne sont, à ce stade, pas encore concernés car certains demandent une étude poussée (régimes de circulation ou de stationnement). Ces premiers aménagements reflètent ma volonté de proposer, à court terme, des aménagements cyclables ambitieux pour les Calaisiens et pour les touristes".

    Natacha Bouchart

    11,70 kilomètres : la distance cumulée de voirie concernée par l'ensemble des aménagements.

    45 000 € : le montant des travaux.

Retour

Impression Braille
Logiciels : Éditeur relief ou

Duxbury Braille Translator (DBT)